Bienvenue sur la page du Conseil du CERN

27 mars 2020

Message du Conseil à propos de la crise du coronavirus

La pandémie de COVID-19 menace la vie et la santé de centaines de milliers de personnes, et affecte la vie quotidienne de millions d'autres. Les communautés scientifiques des États membres, des États membres associés et des partenaires se mobilisent à présent au sein de leurs laboratoires nationaux, notamment les sources de lumière, pour soutenir les travaux visant à développer un traitement. Lors de cette première réunion à distance du Conseil du CERN, nos pensées vont à tous ceux qui ont souffert ou souffrent directement du fait du coronavirus. Nous saluons également avec la plus grande admiration l’abnégation des membres de la profession médicale du monde entier, qui se battent en première ligne. Le CERN, qui accueille une communauté mondiale, est particulièrement attentif à l'évolution de la pandémie. La plupart des pays affectés par le COVID-19 ont des liens avec le CERN, et nous avons une pensée pour toutes les personnes touchées par la maladie.

 

Ursula Bassler
Au nom du Conseil du CERN


 

Le CERN a pour mission d’assurer la collaboration entre États européens pour les recherches de caractère purement scientifique et fondamental dans le domaine de la physique nucléaire et de la physique des particules. Fondé en 1954 en tant qu'organisation intergouvernementale, le Laboratoire a son siège à Genève, en Suisse, même si ses installations se sont au fil des ans étendues à la France. Avec un effectif d'environ 2 600 titulaires, le Laboratoire met à la disposition de plus de 13 000 utilisateurs du monde entier des infrastructure de recherche utilisant des accélérateurs. Le CERN exploite en particulier le Grand collisionneur de hadrons (LHC), le plus grand collisionneur de protons jamais construit, qui a conduit à la découverte du boson de Higgs en 2012. Dans le cadre du programme à haute luminosité à venir, le LHC va subir des améliorations qui permettront d'étudier en détail les propriétés spécifiques du boson de Higgs, ainsi que d'autres sujets de recherche. 

 

En application de la Convention pour l'établissement d'une Organisation européenne pour la Recherche nucléaire, établie par les douze États membres fondateurs du CERN, le Conseil est l'organe de décision suprême de l'Organisation, qui réunit des délégués de ses 23 États membres. 

 

Le Conseil définit la politique scientifique, technique et administrative de l'Organisation, ainsi que ses programmes stratégiques, fixe ses objectifs annuels et assure leur suivi, et approuve le budget. Le Conseil nomme également le directeur général, qui est le fonctionnaire exécutif supérieur et le représentant légal de l’Organisation. Le Conseil se réunit en règle générale quatre fois par an, sous la conduite d’un président du Conseil, le directeur général ayant qualité de secrétaire.

 

Le Comité des directives scientifiques et le Comité des finances, les deux principaux organes consultatifs du Conseil, se réunissent durant les jours qui précèdent la session du Conseil. Le Forum tripartite sur les conditions d’emploi (TREF) prépare les décisions du Conseil liées aux conditions d’emploi du personnel du CERN et comprend des représentants de l'Association du personnel, de la Direction et des États membres du CERN. Le Comité d'audit est composé de représentants du Conseil et du Comité des finances, ainsi que d'éminents experts externes. Il assure une surveillance de la gouvernance, de la gestion des risques et des mécanismes de contrôle interne de l'Organisation. Enfin, le Conseil est assisté par le Conseil d'administration de la Caisse de pensions, auquel il a confié la surveillance de la Caisse de pensions du CERN.

 

Avec l’adoption, en juillet 2006, par le Conseil, de la première stratégie européenne pour la physique des particules, puis, en mai 2013, de sa mise à jour, le CERN reste fidèle à son mandat, à savoir organiser et promouvoir la coopération internationale dans le domaine de la physique des particules et dans les domaines connexes, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du Laboratoire. Lancé en 2018, l'actuel processus de mise à jour de la stratégie devrait aboutir à des conclusions au printemps 2020. Il s'agira d'une étape importante en vue de définir les futures priorités de la stratégie européenne pour la physique des particules et pour les infrastructures qui succéderont au LHC.

 

Ces pages ont pour objet de vous informer des sujets examinés par le Conseil du CERN, des décisions prises et de toute autre question relevant de ses divers domaines d’activité.

 

Ursula Bassler
Présidente du Conseil du CERN

Council-President@cern.ch